Glossaire

Définitions complémentaires

physiologie, neurosciences, épistémologie, philosophie

         < RETOUR au texte


histoire de vie : Notre histoire de vie commence avec l'union d'un matériel génétique paternel avec un matériel génétique maternel à l'intérieur d'une seule et même cellule, l'œuf. Elle se poursuit par une succession ininterrompue d'échanges matériels et d'interactions d'autres natures avec l'environnement de cette cellule d'abord, puis de l'embryon, puis du fœtus, au cours d'une succession de divisions cellulaires suivant ce qu'on pourrait appeler "la partition du chant de l'expression génique". Une partition dont on ne connaît pour l'instant pratiquement ni l'harmonie ni les notes. On parle de fœtus et non plus d'embryon au-delà de la 14e semaine suivant les dernières règles de la mère, soit à trois mois d'âge si on déduit les deux semaines qui se sont écoulées avant l'ovulation et la conception. L'histoire de vie se poursuit avec celle du nourrisson, de l'enfant et de l'adulte. Compte tenu de son bagage génétique et grâce aux fonctions de mémoire et d'intégration propres à tout être vivant, le héros de l'histoire développe et ajuste sa réalité sur la base exclusive de ce dont à chaque instant il fait l'expérience. Réalité qu'il appellera d'emblée "la" réalité tant la confusion est naturelle entre sa realité propre et ce qu'il en aura partagé par son commerce avec tous les vivants dotés des mêmes fonctions sensorielles et d'intégration et surtout, pour les humains, des mêmes outils culturels.

Plan du site  - Ils orientent sur ce site  - Charte éditoriale   - Politique de confidentialité   - Commentaire ou problème sur le site  - Hébergement  - Etablir un lien  - Recommander ce site