Glossaire

Définitions complémentaires

physiologie, neurosciences, épistémologie, philosophie

         < RETOUR au texte


réalité : La réalité est partie intégrante de chaque individu. Elle ne peut être extérieure aux individus car ce qu'il est convenu d'appeler "la" réalité n'est autre qu'une sorte de lieu commun à un groupe d'individus. En ayant recours au langage et à d'autres signes, ces individus s'entendent, au moins approximativement, quant à cette frange de leurs réalités propres qui leur est commune. Plus ou moins grande selon le groupe, cette intersection (au sens mathématique du terme) des réalités individuelles reste somme toute extrêmement ténue comparée à ce qu'est, chez chacun, la réalité. Il suffit pour s'en convaincre de penser à la richesse quasi infinie de l'univers individuel qui constitue le signifié correspondant, par exemple, au seul signifiant "figue". Le poète français Francis Ponge n'a-t-il pas écrit un livre entier pour faire part de ce qu'était, pour lui, une figue ? Or, lorsque Ponge achetait des figues chez l'épicière, ce qu'il partageait vraiment avec elle en prononçant le mot figue était minime. Car si le mot "figue" évoquait chez elle tout un univers, il ne pouvait s'agir que de son univers à elle. Même à supposer qu'elle ait lu « Comment une figue de paroles et pourquoi », c'est à sa propre réalité qu'elle aurait intégré cette expérience; et Ponge, en fin de compte, ne lui aurait transmis qu'une part sans doute encore infime de sa réalité à lui.

Plan du site  - Ils orientent sur ce site  - Charte éditoriale   - Politique de confidentialité   - Commentaire ou problème sur le site  - Hébergement  - Etablir un lien  - Recommander ce site